Das Kapital serait un groupe remarquable sans le nom ou le répertoire : il est surprenant pour un groupe actuel de trouver un équilibre traditionnel entre la présentation et l’improvisation, une sorte de cabaret free-jazz, avec des introductions anecdotiques sur les chansons. Das Kapital, né en 2002 produit deux CDs en 2005 et 2006, trois spectacles avec les cinéastes Nicolas Humbert et Martin Otter. Le projet Hanns Eisler donne matière à deux albums Ballads & Barricades (prix de la critique de l’année 2011 en Allemagne, chocs etc. en France) et Conflicts & Conclusions (chocs et prix de la critique allemande, CD jazz de l’année au Danemark 2012) avec des tournées partout en Europe et ailleurs. Das Kapital est soutenu par le Ministère de la culture et de la communication / DRAC Île-de-France.
www.das-kapital.com