Stefon Harris lance « Sonic creed » avec le groupe Blackout

Le vibraphoniste, Stefon Harris et son groupe Blackout, sortiront en septembre de cette année l’album faisant suite au très populaire Urbanus 2009 intitulé Sonic Creed.

La conception et la naissance de Sonic Creed sont le résultat de la débordante musique de Harris. En parlant de cela, Harris a dit : « Ce qui me pousse à sortir un nouvel album est la réponse à la question ; si je n’enregistre pas cette musique, le son de cette musique existera-t-il dans le monde ? Et si la réponse est non, nous devons aller en studio ! ».

Sonic Creed est une musique racontant l’histoire d’un peuple et de son temps sur terre. C’est le reflet de la vie des Afro-Américains à la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècle. De plus, c’est une manifestation sonore et un credo de la famille, de la communauté et de l’héritage.

Stefon Harris lance l'abum Sonic Creed avec le groupe BlackoutHarris explique que « ces atouts fondamentaux de la communauté noire sont les messages de Sonic Creed, et nous honorons notre héritage en explorant la musique de maîtres tels que Bobby Hutcherson, Abbey Lincoln, Wayne Shorter et Horace Silver. Leur musique est intemporelle et est l’expression sonore littérale de ces atouts communautaires ». L’album sert donc de représentation, à travers l’existence et l’expérience de Harris ainsi que du groupe Blackout, de la vie des Noirs américains d’aujourd’hui.

« Je veux documenter notre temps sur la planète dans l’ici et MAINTENANT. Quel est le son de ‘Black Lives Matter‘ par exemple ? Quel est le son de l’élection du premier président afro-américain des États-Unis ? Quel est le son d’aujourd’hui ? C’est ce que représente Blackout. C’est de l’art pour nous », déclare Harris.

La carrière de Harris peut être décrite comme une carrière à visages multiples. Depuis la sortie de l’album Urbanus, il a enregistré dans le cadre du Classical Jazz Quartet, avec Kenny Barron, Ron Carter et Lewis Nash. En plus, il a fait des tournées dans le monde entier avec ses groupes et en tant que membre du SFJAZZZ Collective. En tant que sideman, Harris a enregistré et tourné avec presque tous les plus grands artistes de jazz de notre temps.

De plus, Harris est un éducateur passionné et un activiste communautaire. En 2017, il a été nommé doyen associé et directeur des arts du jazz à la Manhattan School of Music. Auparavant, il a été professeur à l’Université Rutgers et a fait partie de la faculté de jazz de l’Université de New York au cours de la dernière décennie. « The Art of Listening« , qui fait partie d’une série de documentaires portant sur le travail communautaire de Harris dans le domaine de l’éducation artistique à Kalamazoo. Ce documentaire a remporté 3 prix Gold Camera et 3 nominations EMMY du Michigan.

Stefon Harris,le vibraphonisteLa passion de Harris pour l’éducation ne se limite pas au monde de la musique. Décrit comme une « pensée de leader« , il dirige des présentations innovatrices sur le développement du leadership d’entreprise et l’autonomisation de l’équipe auprès des entreprises du Fortune 50 en utilisant le jazz comme métaphore. Son discours inspirant sur le TED 2012, « Il n’y a pas d’erreurs sur le Podium« , a gagné plus d’un demi-million de vues à ce jour.

L’album sortira le 28 septembre sur Motema Music et sera disponible sur toutes les plateformes de streaming, les magasins numériques et sur CD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *